Sophie Croizon-Branger
Praticienne en hypnose Ericksonienne et PNL
Châtellerault

BIENVENUE !

DESSIN DE JOSETTE LES PENSEURS MODIFIÉPOUR CARTE DE VISITE  (2)_edited_edited.jpg

DÉCOUVRIR L'HYPNOSE

IMG_20170609_083826.jpg

Qu'est-ce que l'hypnose ?

Si vous êtes intéressés ou réticents à l'hypnose, ceci va vous intéresser !

Souvent, la plupart des personnes associent l'hypnose à l'hypnose de spectacle, à la manipulation ou même au sommeil. L’hypnose se situe entre la veille et le sommeil. Il est important de savoir que pour qu'une séance d'hypnose soit réussie, 4 ingrédients rentrent en ligne de compte :

  • l'alliance thérapeutique (relation de confiance entre le patient et le thérapeute)

  • la motivation et l'implication du patient

  • la technique

  • l'attente de la séance

 

Est-ce plus réconfortant de se dire que seulement 10% des personnes sont peu sensibles à l'hypnose, 80% sont réceptifs et 10% sont très réceptifs à l'hypnose ?

Avant de définir l’hypnose, il conviendrait de vous indiquer que le conscient et l'inconscient « cohabitent » dans notre cerveau.

 

Le conscient ou le mental, représente 10 à 15% de nos ressources, il veut souvent contrôler tout ce qu'il se passe, il est toujours présent.

L'inconscient représente 85 à 90% de nos ressources. On a souvent l'impression qu'il n'existe pas et pourtant il n'est pas à négliger, il est très présent, malgré ce que l'on pourrait penser.

Pour prendre une image représentative, observons l'iceberg dont 10% sont très visibles et 90% sont la partie immergée, qui a toute son importance… nous pourrons effectivement le comparer avec le conscient et l'inconscient.

 « Votre esprit conscient est très intelligent mais comparé à votre inconscient, il est stupide. »

 

 

Milton.H.Erickson

laptop-3489491_1920.jpg

La séance d’hypnose

1.

La première séance est primordiale, elle se fera en conversationnel. Il sera abordé différents points précis sur votre histoire de vie. Le praticien a besoin de vous connaître pour vous accompagner vers la direction que vous aurez choisie : l’élément problématique, ou votre objectif.

2.

A partir de la deuxième séance, celle-ci sera orientée vers un travail en hypnose, avec une « induction», le préalable à l'état hypnotique, suivie d'une technique choisie par le praticien en fonction de l'objectif déterminé, qui repose sur des suggestions de représentations mentales. Puis, vous serez amené à sortir de « L'état hypnotique », progressivement jusqu' à l'ouverture des paupières. Rassurez-vous il est impossible de ne pas «  revenir » dans l’ici et maintenant !

3.

A la fin de votre séance d'Hypnose, le praticien est susceptible de vous donner un exercice à faire avant le prochain rendez-vous. Cette action est appelée "tâche thérapeutique" en terme technique, elle est d'une grande utilité pour faire le lien entre les différentes séances, prolonger le travail amorcé voir même le renforcer.

DSC08878.JPG

L'état d'Hypnotique

durant la séance

Des altérations sensorielles peuvent survenir lors de l'état hypnotique, comme le rythme cardiaque ralenti, l'impression de lourdeur ou légèreté de certaines parties du corps, la perception faussée ou pas de la température du corps (plus ou moins élevée).

L'Hypnose s'installe au fur et à mesure de la formulation des suggestions directes ou indirectes du praticien. Celui-ci induit "l'état hypnotique" d'une voix suave, apaisante et rythmée, tout en sachant qu'au préalable vous serez confortablement installé dans un fauteuil.

Vous pouvez garder les yeux ouverts ou les fermer, à tout moment vous êtes libres de les rouvrir,  bouger ou parler.

 

Vous gardez le contrôle sur tout ce qui se passe.

Qu'est ce que la PNL ?

Programmation neuro-linguistique 

Elle repose sur les principes suivants : 

  • observer la communication verbale et le langage du corps ;

  • Identifier certains comportements pour les reproduire.  

  • Se concentrer sur la voie à emprunter pour réaliser un objectif plutôt qu’aux causes éventuelles d’un échec ;

  • percevoir son environnement objectivement et non par des conditionnements (familiaux, sociétaux, etc.) ;

  • considérer que l’être humain possède en lui les ressources dont il a besoin pour atteindre ses buts ;

  • identifier un échec comme une opportunité de s’améliorer . etc...